La fondation finance ses premières « bourses d’études en Allemagne » pour l’université d’Essen. Au cours des années qui suivent, des subventions viennent s’ajouter pour les universités de Brême, du bas Rhin et de Kaiserslautern.